Tribune droit de réponse ....

Lors de la parution d’un article dans la Provence  en ligne le … avril suite à notre séjour au village lien : http://www.laprovence.com/article/avignon/la-belle-aventure-marocaine-des-eleves-de-saint-joseph#comments

Nous avons été largement attaqués…Aussi après s en avoir longuement discuté avec les jeunes de l’association nous avons eu envie de répondre.

C’est l’objet de cet article que nous espérons pouvoir publier en réponse sur les pages du journal

Notre lycée est raciste : c’est faux : de nombreuses opérations s de solidarité ont lieu tout au long de l’année  par intermédiaire de différentes associations  présentes dans nos murs depuis de très longues années. Les enfants d’origines étrangères  seraient alors des faires valoir ? Les lycées où la mixité sociale est plus large ont-ils la panacée de la solidarité et de l’ouverture ? Racisme à l’envers !

Je voudrai citer l’association  « Repère » bien connu des avignonnais, Vivre dans l’espérance qui s’occupe d’enfants  atteint du sida au Togo, de la pastorale qui œuvre en Palestine etc.….la liste n’est pas exhaustive.

Il est indéniable que peu d’élèves issus de quartier défavorisés soient  présents  dans notre lycée  mais certainement pas par racisme. C’est propos sont révoltant et faux.

 Nos actions dans leur durée ont pu offrir du « bien » à des gens dans des situations de très grandes précarités. Des actions  durables…. Un dispensaire a été crée, une ferme dans le cas du Maroc, des personnes en difficultés  scolaires sont pris en charge 2 fois par semaine au lycée sous la tutelle de lycéens qui offre leur temps.

 Une solidarité artificielle !

Encore une accusation sans fondement de la part de personnes qui se devraient de nous monter ce que ELLES FONT réellement pour les autres !

Nos actions sont à la fois inscrites dans la durée... (Plus de 20 ans pour certaines actions, 6 pour notre projet) et ont un réel effet positif sur les populations  cibles qui le reconnaissent elles même. Dans notre cas des emplois ont été crée, des puits ont été creusés….

S’ouvrir a son environnement immédiat…..

C’est fait ! Repères, Mas de Carle, investissement  de nos prépas au Samu social, auprès de la Croix Rouge, de l’Ordre de Malte, des Restos du cœur…. et la liste est longue encore une fois ! L’action au Maroc n’est qu’un des projets parmi d’autres et pourquoi pas le Maroc rural ? Parce qu’ils sont Maghrébins ont devraient s’en détourner ? Ceux sont des Hommes ne vous en déplaisent. Comme vous et souvent meilleurs moins égoïstes.

Charité de pièces jaunes !

Facile à dire ! Quelle est le sens ? Vous pensez que nous noyons notre culpabilité de « petits bourgeois » ? Certainement pas car  les actions conduites sur le terrain au Maroc, au Togo ou ailleurs   sont de vrais actions les engagements ne sont pas factices ! La comparaison avec ex Yougoslavie n’a pas même de sens !

Certaines  personnes  nous donnent leur temps libre, d’autres leurs compétences, que dire des personnes qui régulièrement nous accompagnent bénévolement et sur leur fonds pour travailler avec nous ?

D’autres encore nous financent... et oui l’argent …. Le fonds même de vos critiques n’est ce pas ? Et bien sachez que les sponsors dans l’ensemble de nos actions sont nombreux et que grâce à notre engagement à tous pour le Maroc  par exemple, nous avons pu bâtir une ferme, creuser des puits, ouvrier une fromagerie, une ferme  à spiruline etc. ! Les « bourgeois » pourraient s’offrir plus de vacances dans les iles.... Ils ont opté pour aider les  projets ! Alors cessez  des critiquer systématiquement  TOUTES les personnes qui ont de l’argent ils font vivres nos associations !

Les jeunes du lycée se payent eux même leur voyage, certains mettent l’année entière ! ILS NE SONT PAS en vacances gratuites, sur place ils travaillent allez faire un tour sur le site ! Au lieu  de parler pour ne rien dire cherchez à nous connaitre !

Nous ne soutenons pas la Politique post coloniale : Propos indécent, dans notre association nous ne  faisons pas de langue de bois: les jeunes apprennent  le rôle de la France au Maroc dans  l’ensemble de ses aspects. Il est un peu fort de leur lancer cela, les adolescents ne sont pas coupable des actes politiques des générations antérieures et ne sont pas la non plus pour en corriger certains aspects ! Nous ne faisons pas de politique.

Si les gens prenaient le temps de nous connaitre il verrait que tous leur propos sont absolument sans fondement. Au village nous n’imposons que notre envie d’avancer a leur coté peut être. Nous considérons n’avoir rien à  nous reproché, nous sommes fier du travail accompli à leur coté.

Le lycée peut de dire de même. Nos jeunes sont comme ils sont, parfois cabots, parfois exaspérant mais dès que des adultes les conduisent sur le chemin de la solidarité ils répondent présent ….

Et VOUS ?