vers index

Montage financier  

  

                                                                                                                                            Dossier complet

 

Salam à toutes et à tous, 

Voici  quelques informations plus précises sur notre projet de coopération afin de donner plus de matière à votre mobilisation.

- la mise en place d’un puits et de son système d’irrigation

L’enjeu est majeur, sans ce  point, rien n’est possible : mettre en culture, dès cette année, 2 hectares de terre afin de produire les aliments nécessaires au cheptel des chèvres. Les besoins sont orge, fève et maïs et sans doute luzerne. Le puit devrait être situé dans une zone proche de l’oued qui jouxte le village (mais qui malheureusement est très souvent à sec). 

 

Cette proximité avec l’oued permet cependant d’établir un forage qui plonge à 20 m seulement. Il faut ensuite installer un système entier de pompage avec moteur à gasoil. L’ensemble a été estimé à 5 800 Euro (soit 1 500 Euro pour le puit, 1 800 Euro pour la pompe 4 pouces et 2 500 Euro pour le moteur 20 CV). C’est un prix élevé qui s’explique par la qualité du matériel (marque allemande et française). On trouve ici bien moins cher (marque indienne) mais avec de gros risques de casse sur le matériel. Comme vous l’avez justement envisagé, la meilleure solution est d’acheter l’ensemble du matériel sur place afin d’éviter les frais de transport depuis la France, les frais de douanes et de bénéficier du service après vente pour la maintenance du matériel.  

-          le cheptel 

Après études auprès d’experts marocains en élevage, il s’avère que nous allons constituer un cheptel de chèvres de race alpine. Ces chèvres d’origine française ont été introduites avec succès au Maroc. Leur prix à l’achat est élevé mais leur avantage est conséquent : production importante d’un lait de qualité. Le coût d’une femelle porteuse d’un agneau est de 415 Euro et le coût d’un mâle reproducteur est de 325 Euro. Nous visons de commencer avec un tout petit nombre de têtes, et de grandir peu à peu.  

-          le matériel technique : 

Pour le petit matériel nécessaire à la fabrication des fromages, je vous laisse en dresser la liste selon vos propres investigations. Je rappelle cependant que nous visons ici une production traditionnelle, et donc artisanale. Il sera cependant indispensable pour le projet de bénéficier d’une ensileuse de maïs (1 200 Euro d’occasion avec la possibilité de rentabiliser ce matériel indispensable et malheureusement inexistant dans la région via location auprès des autres agriculteurs de la région), d’un groupe électrogène fournissant un courant de 220 volts (prix local de 1500 Euro). 

la classe par son travail oeuvre à réunir cette somme petit à petit .............mais nous avons besoin d'aide .

Mi janvier 2004 nous  avons réunit la somme de 1000 euros environ..........

Mi mars nous en sommes à 1500 euros........

n'hésitez pas à me contacter