Tut..Tuuuuut !

LE VOYAGE DU SIÈCLE !!!!!!!!!!! 

                                                      version 1

Bon je reconnais le titre est pompeux mais plusieurs mois de travail acharnés sous la houlette d'un tyrannique tyran, plusieurs milliers de mails plus tard (merci à Éric et à Rodolphe pour leur  patience ........), plusieurs centaines de milliers de séances de travail  (on y mange, y rigole, y remange, mais BOULOT ((merci à jean Yves et à notre parrain monsieur Garcia)), une semaine que la prof  nous parles des billets, nous donne et redonne  des consignes ( "après je me tais "....à voir elle a promis 8 jours de silence !? )  ET ça y est nous voici aux portes du paradis (enfin presque car ce matin tempête de sable dixit Éric (vive Internet) un départ mouvementé
 car très  légèrement chargé, des parents un peu angoissés par un séjour qui s'annonce rude  (pas d'électricité, pas vraiment d'eau, pas de boutique à souvenirs, le désert quoi ! ............)
marseille LE DEPART ENFIN
enfin le rêve ! : les jolies colonies de vacances !!!!!!
Merci au photographe qui s'est déplacé spécialement pour assister à ça !!!!
Et à notre directeur qui nous a fait confiance pour cet incroyable  voyage ! 
Après un long voyage, une étape prolongée à Casablanca : avec visite de la Grande Mosquée, d'un palais du Roi, des souks.... nous voici enfin arrivés, fourbus, à Zaouit Sidi Ahmed en pleine nuit, tout étonnés de nous voir accueillis par les jeunes du villages venus nous chercher à l'aéroport.
Le trajet s'est effectué dans un silence à la hauteur de l'émerveillement face aux paysages découverts dans les phares du bus venu nous chercher. Un moment d'angoisse à la traversée  de l'oued encore en eau après de fortes pluies.
Le premier contact avec Zaouit Sidi Ahmed nocturne a été intense : tout le village nous attendait autour d'un premier thé à la menthe et des dattes.
Chacun est parti ensuite dans sa famille aux prises avec ses pensées. haut
porte du village
succulent non?
   Dés le premier matin le ton était donné : ambiance ultra chaleureuse de la part de nos hôtes autour de petit déjeuner et de repas dont nous rêverons longtemps encore ! (interdit de rire face a celle qui n'a jamais autant mangé ....sans prendre un gramme !! mais si, mais si.. ! )
Chacun picorant au gré des invitations, ou entrant dans les maisons au parfum du thé (mention à Jean Yves ........qui sentait les crêpes de très loin !!!)
Mais comment résister ? 
Le temps a été rythmé par les séances travail et des moments plus..........détendus, tels le"Bivouac" ou les Soirées 

aprés 6 ans de sécheresse.....de l'eau enfin

casablanca

j'ai raison je dis !
Au delà des petits déj', déj', goûters, en-cas et repas.....nous étions venu pour TrAvAiLLeR : c'est chose faite !bilan
L'emploi du temps réglé comme du papier à musique par Éric (tous 
les ateliers commençant à "moins le quart" ) nous a permis de réaliser le programme initial.
Nous avons donc commencé par organiser des réunions de travail dans
 le but d'offrir à Naima, Nora et Chérifa  un "exposé" sur le résultat de nos recherches  .
Un premier contact avec la réalité du terrain durant lequel ils nous a fallu commencer à réfléchir aux 
solutions indispensables faces aux questions nombreuses des uns et des autres. Nous avons tous ensemble 
goûté un large assortiment de fromages de chèvre offert par monsieur Garcia le parrain de la fromagerie. Premières impressions face à des goûts parfois très particuliers mais vifs succès.    
haut
 

dégustation des fromages de monsieur garcia

Nous savions que des réajustements seraient nécessaires : la confrontation avec le terrain durant cette 
mission exploratoire avait d'ailleurs pour objectif de comprendre les difficultés, de les appréhender.
La visite d'une coopérative nous a permis de cerner une partie des problèmes que rencontre ce 
type d'entreprise confrontée aux dures réalités de la vie dans le Sud.

 

De retour en France la phase 2 consistera à trouver des solutions pour rendre le projet viable et rentable.
Il nous a été nécessaire tous ensemble de réfléchir en confrontant nos points de vue.
 Des séances de travail très bénéfiques et porteuses.
Le plan du laboratoire a été élaboré en cherchant le meilleur emplacement dans le village, 
un architecte et un ingénieur thermicien se proposent de le réaliser de manière plus officielle à partir des croquis réalisés par l'équipe.
               ici
Notre mission consistait également à débuter les travaux du puits. Ce dernier est situé au bord de l'oued à quelques kilomètre de Zaouit Sidi Ahmed. Après plus de six ans de grande sécheresse, la région a bénéficié de pluies abondantes rendant à nouveau l'espoir aux  villageois .Plus que jamais le problème de l'eau nous est apparu comme la clef de la Vie même. Zaouit Sidi Ahmed a opté pour un puits profond de quinze mètres pour éviter les périodes de grande sécheresse. Il va servir à irriguer les plantations nécessaires à 
l'alimentation des chèvres. Ces dernières n'arriveront donc qu'après les premières récoltes de luzerne fin août

 

ici ou là?.
premier travaux Des experts en hydrologie ont sondé le terrain, déterminant le choix de la parcelle. 
Le groupe a pendant deux demi-journées débuté les travaux.
Au delà même de nos espérances, 2 mètres  de creusés à la force de leur citadins poignés !!! 
Dans un second temps une gangue de béton sera coulée pour éviter tout effondrement dans un sol très sablonneux.

 

une pelle cela se tient comment ? spécialiste du seau étienne tout dans les bras et vive les filles!!!
le travAil ça crée des liens non? aprés mille  heures de travail !!!!!!!

au risque de radoter ...........merci aux "lascars"     haut

valérie gensonnet

au risque de radoter ...........merci aux "lascars"     haut

valérie gensonnet