Ateliers dans les écoles

 

Cela fait seulement cinq ans que l'école et obligatoire au Maroc. Que les filles et les garçons peuvent réellement aller à l'école.

Aussi 80 % de la population rurale de cette région  est analphabète, mais ils essaient de rattraper leur retard par tous les moyens comme les cours du soir pour les femmes ,

Moyens dérisoires mais une soif d'apprendre qui nous à laisser sans voix ! Les après midis que nous avons passé parmi ces enfants ont été pour nous tous des moments d'émotions  sans précédent.

 500 enfants sont scolarisés dans un rayon de 20 kilomètres autour de Zaouit Sidi Ahmed .Ils sont répartis sur trois écoles primaires .Les instituteurs que nous avons rencontrés nous ont tous dit leur désarrois face à la pauvreté des moyens des écoles et des enfants. 

Nous avions décidé de nous mobiliser pour trouver du matériel - un premier envoie de cahier et crayons partira d'Avignon vers le 20 avril, nous en sommes ressortis avec un vrai rage de réussir à les aider .... via une des élèves du groupe solidaire (merci mcm) une association lyonnaise (je vous en dirai plus) nous offre pour commencer 50 000 feuilles .............

agathe classe de cp activité peinture découverte
Ce volet "éducation " nous a fait prendre conscience de l'importance du savoir , nous qui blasé faisons fi de beaucoup de chose, nous qui submergé d'infos zappons allégrement !! ici seul l'essentiel prime ! 
Une belle leçon de vie pour le groupe !
accueil atelier dessin on taille on colle on dessine
salle de classe

cantine

cantine

une des écoles 
L'état du Maroc finance environ 80 jours de repas pour les enfants soit sardines, soit lentilles préparés à la cantine ,le reste du temps les familles se  débrouillent : nous allons envoyer une partie du nécessaire pour la cuisine d'une première cantine dans le camion, d'avril notamment grâce au don d'un rotarien du Rotary d'Orange - Arausio .
Il nous faudra trouver d'autres partenaires encore notamment pour financer la rénovation des bâtiments qui ont une cinquantaine d 'années et qui sont bien dégradés.
Un chantier qui séduit d'autant plus le Groupe Solidaire  que nous avons vécu des après midis intenses d'échanges  !
 
Notre groupe avait organisé un parcours artistique autour de la peinture et du dessin. 
les enfants n'avaient pour la plupart jamais dessiné avec de la peinture. 
Découverte et jeux au programme donc !

Nous avons même eu la surprise d'entendre les enfants d'une école nous chanter une chanson et nous offrir une série de petits sketchs en français !
L'apprentissage du français commence dés l'age de 7 ans , le berbère restant en parallèle la langue dominante . L'arabe est la langue officielle du Maroc mais la deuxième langue seulement des berbères qui représente 100 % de la population.
 
Nous avons ainsi pu rencontrer notamment un jeune instituteur partenaire d'une école en Bretagne avec qui nous allons unir 
nos efforts !! visiter leur site !!!        http://perso.wanadoo.fr/skoldigor.guimaec/maroc.html  
me--> ml>