vers le voyage page un

Bivouac

 A quelques heures de marche de Zaouit Sidi Ahmed loin de tout, perdu au cœur d'un minuscule oasis, assaillis par mille  pensées, nous avons passé deux journées merveilleuses.
L'impressionnant silence nous a conduit à écouter chanter les pierres qui parsemaient le parcours.
Après l'effort, le réconfort : dattes, thé à la menthe, brochettes de mouton nous attendaient.
notre himalaya le réconfort arrive
repos des guerrières Vous sentez???
Soirée musik!!Sous les étoiles concert de Tam Tam en tous genres.
Citons, pour les initiés : Ridoine à la "bouteille"...
les filles à la "brochette", Mohamed au "bidon"...
 
Nous en avons donc profité pour apprendre à jouer du Tam Tam (merci à ceux qui m'ont supportée deux nuits d'affilées + en P3 !!!), à danser le Madison version berbère.
(le film étant réservé aux seuls privilégiés :) 
 
 
haut
Encore en flag de repas!! soirée chamalow
La nuit fut courte pour certains, nous avons d'ailleurs été nombreux à déserter la tente dressée pour l'occasion.
Elle n'a hébergé que quelques rescapés.
Durant cette la nuit sous les étoiles nul n'a vu, ni senti de grosses bêtes (genre diplodocus, araignées de deux mètres de haut, boa de quinze... ) pourtant très présents aux dires de nos hôtes ....le lendemain 
matin !! (coucou Yoann !)
 Il faut bien vivre dangereusement non ?
 

 

Quelques instants de sommeil avant une nouvelle journée de marche !
Au petit déj nous avons entre-aperçu le lait si fièrement trait la veille par quelques joséphines (Abdou ne rigole pas !!! on a au moins tenté le coup !) 
 
haut
fin de nuit dans le désert
table> >