BURKINA FASO

TAMOUNTE  et  ATLASPIRULINE 

PROJET 2013/2014 bassin spiruline

          

La spiruline est avant tout l’algue des plus pauvres. Le volet business au Maroc est opérationnel il va maintenant être relayé par le volet social Atlaspiruline va s’investir enfin dans la lutte contre la malnutrition. Depuis le tout début du projet il ya deux ans nous avions prévu de pourvoir donner une partie de notre production a des enfants dans le cadre de la lutte contre les carences alimentaires.

Nous savons qu’au Maroc il n'y a pas de malnutrition mais le projet se voulait centrer sur des enfants du bassin de Ouarzazate.

Cela ne se fera pas pour le moment pour de raisons de législation et de logistique localement.

Néanmoins nous n'avons pas baissé les bras et depuis février 2010 date a laquelle nous étions rentré en contact avec le responsable de ONG africa spi nous avions en tête de travailler avec eux.

Le séjour à zaouit de Pierre Ancel le responsable nous a confortés dans le désir de travailler réellement avec le Burkina. La malnutrition est réelle, profonde, palpable.

Mais l’état burkinabé a mis en place des centres de renutrition des « CREN ».

Il en existe de très nombreux souvent tenus par des religieux garantissant le sérieux de la distribution et un suivit réel des enfants. Ils sont alimentés en partie par de la spiruline. La spiruline que nous donnerons sera produite dans un nouveau bassin que nous allons financer entièrement. Le Cren avec lequel nous allons travailler fonctionne déjà très bien, il est prévu que je rencontre les responsables et les enfants en aout prochain.

 Notre partenaire Pierre ANCEL  travaille depuis une vingtaine d’année avec des Cren. Leur nouveau projet qui sera installé à Koudougou à une grosse centaine de kilomètres de Ouagadougou nous a séduit. Aussi nous avons décidé de « délocaliser » le volet social pour pouvoir le réaliser.

Ainsi notre objectif sera réalisé et même si le montage peut paraitre un peu étonnant, il ne l’est pas. Le dossier complet est prêt et solide. Fort des nos expériences communes et du soutien local de l’ONG nous sommes confiant. Le bassin sera cogéré par Pierre Ancel  car il est évident qu'il nous sera impossible de faire des navettes régulières comme je le fais avec le Maroc !

 

Nous aurons donc besoin de vous tous sur ce nouveau projet !

Ce volet nous tiens particulièrement à cœur. Une vingtaine d’enfants seront à terme sous notre responsabilité pour commencer, et sans doute également des enfants atteint du VIH.

Nous avons atteint tout nos objectifs au Maroc le réseau commercial se mets en place doucement….mais surement !!

Nous réussirons ce nouveau challenge ! Des jeunes au Burkina ?? En février 2011 Hassan était parti rencontrer Pierre Ancel ......... REVOIR ICI  de cette rencontre est né une amitié qui avait conduit Pierre ANCEL ... dans notre ferme ......au Maroc